vendredi, 04 septembre 2020

Garantir le droit au logement !

Avec la fin de l’état de crise, les déguerpissements de locataires vont bon train à nouveau à Luxembourg-Ville : 18 au cours du mois d’août et 7 jusqu’à présent pour les deux premières semaines de septembre. Contacté à ce sujet, le service Logement de la Ville, chargé de l’assistance lors d’un déguerpissement a constaté que ses capacités de reloger les victimes arrivent à saturation.

La menace d’expulsion de leur logement pèse actuellement aussi sur 8 familles logées dans des chambres meublées au no 55 rue Glesener.

Pour protester contre cette violation du droit au logement et soutenir ces habitants, déi Lénk Stad participe à un piquet de manifestation à 18 heures ce soir devant l’immeuble en question  (magasin OUNI au rez-de chaussée).

Il faut éviter par tous les moyens que des locataires expulsés de leur habitation se retrouvent dans la rue. Dans ce but, déi Lénk Stad appelle la Ville à augmenter immédiatement ses capacités d’hébergement d’urgence. Aussi déi Lénk au niveau national demande-t-elle au gouvernement de réintroduire la suspension des déguerpissements pour toute la durée de la crise économique.

 

Luxembourg, le 4 septembre 2020                                       Communiqué par déi Lénk Stad

 

Les autres sections

Photos

no images were found

Plus >