vendredi, 10 janvier 2020

Vandalisme culturel à Eich

Sur la place Dargent à Eich, les démolisseurs sont à nouveau à l’oeuvre. Cela aux dépens d’un ensemble architectural préservé dans son état d’origine depuis le début du XXe siècle, comme l’atteste une carte postale de 1904, publiée sur le site Facebook “engpostkaartdendag”.

Une des maisons en voie de démolition avait été rénovée de fond en comble il y a quelques années seulement et le promoteur a pris soin d’y détruire en premier lieu de façon volontariste les rebords de fenêtres en pierre de taille. Cette pratique a déjà été utilisée dans la rue Jean l’Aveugle au Limpertsberg: il s’agit de créer un fait accompli à l’encontre d’éventuels protecteurs du patrimoine.

Le vandalisme culturel qui a lieu à la place Dargent montre à nouveau qu’il est urgent que la Ville de Luxembourg se dote d’un inventaire des immeubles à préserver, comme le demande déi Lénk au conseil communal depuis des années. L’établissement d’un tel inventaire devra se faire avec l’aide des syndicats d’intérêts locaux, des amis de l’histoire des quartiers et bien sûr du service des sites et monuments nationaux. A défaut d’un tel inventaire, la destruction du patrimoine de notre ville se poursuivra de manière accélérée au cours des prochaines années.

Tout porte pourtant à croire que la majorité DP-CSV du conseil communal actuel va continuer à laisser les mains libres aux promoteurs !

Les autres sections

Photos

no images were found

Plus >